anticholinergiques : antidépresseurs

Imipramine (Tofranil*), Clomipramine (Anafranil*), Amitriptyline Laroxyl*, Doxépine (Quitaxon*), Maprotiline (Ludiomil*) , Amoxapine (Défanyl), Dosulépine (Prothiaden*).
Tous ces antidépresseurs ont un effet atropinique (anticholinergiques) qui entraîne des troubles de l’accommodation, un risque de glaucome et de rétention urinaire. De plus, ils produisent fréquemment une constipation et une sécheresse de la bouche.
De par leurs effets « quinidine-like », anticholinergiques et antagonistes adrénergiques alpha-1, les antidépresseurs imipraminiques peuvent induire une hypotension orthostatique, des troubles du rythme ou des troubles de la conduction auriculo-ventriculaire.
L’amitriptyline (ou amitryptyline) (commercialisé sous les noms Elavil, Tryptanol, Endep, Elatrol, Tryptizol, Trepiline, Laroxyl, Redomex) est un antidépresseur tricyclique En termes d’action, l’amitriptyline inhibe la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline de façon à peu près égale.
QUITAXON – Doxépine : antidépresseurs inhibiteurs non sélectifs de la recapture de la mono-amine
La clomipramine  / Anafranil est un médicament psychotrope utilisé comme antidépresseur et anxiolytique. Il fait partie de la classe des antidépresseurs tricycliques
Paroxetine / déroxat : Comparativement à d’autres ISRS, la paroxétine a une demi-vie courte, n’a aucun métabolite actif, a un effet anticholinergique plus marqué
L’amoxapine / Defanyl est un antidépresseur tétracyclique de la classe des dibenzoazépines. L’amoxapine inhibe fortement la recapture de la noradrénaline, et plus faiblement celle de la sérotonine. La 7-hydroxyamoxapine, qui est l’un de ses métabolites majeurs possède un effet antagoniste des récepteurs dopaminergiques
La désipramine / Norpramin , ou déméthylimipramine, est un antidépresseur tricyclique (TCA). Elle inhibe la réabsorption de la noradrénaline et, dans une moindre mesure, de la sérotonine.
Le nortriptyline est un antidépresseur tricyclique également labellisé sous les noms de Sensoval, Aventyl, Pamelor, Norpress, Allegron, Noritren et Nortrilen. Il est utilisé comme traitement pour soigner la dépression majeure et l’énurésie nocturne chez l’enfant. Il est souvent utilisé comme traitement pour le syndrome de fatigue chronique, la douleur chronique et les maux de tête.
L’imipramine / tofranil est un produit chimique agissant en inhibant la recapture neuronale de catécholamines et de sérotonine. Elle fut d’abord synthétisée par les laboratoires Geigy, et ses propriétés d’antidépresseur furent découvertes par Roland Kuhn en 1957. C’est le premier-né de la famille des antidépresseurs tricycliques.
La trazodone (Desyrel, Trittico, Thombran, Trialodine) est un composé psychoactif sédatif, anxiolytique et antidépresseur.
La trimipramine / SURMONTIL est une substance chimique de la famille des dibenzoazépines et des méthanesulfonates. Elle agit en inhibant la recapture de la noradrénaline et de la sérotonine, comme anticholinergique central et périphérique et bloque les récepteurs dopaminergiques. Elle possède également des propriétés antihistaminiques, anxiolytiques, antipsychotiques, sédative, et analgésiques. C’est un antidépresseur tricyclique utilisé dans le traitement de certaines dépressions

La fluvoxamine / Luvox est un médicament antidépresseur qui traite le trouble obsessionnel compulsif (T.O.C.). C’est un inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine.

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s