anticholinergiques : neuroleptiques cachés

Théralène :L’alimémazine est une substance dérivée de la phénothiazine. Elle possède des propriétés antihistaminiques, hypnotiques, neuroleptiques, anticholinérgiques centrale et périphérique et antiémétique. Ce sont ses capacités antihistaminiques H1 qui la font entrer parmi les médicaments utilisés dans le traitement de l’allergie (surtout contre le prurit)2, et de l’insomnie passagère. Cet antihistaminique est très sédatif et photosensibilisant.

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s